Actes de conférence 2016


08:30 – 09:30 | Café d’accueil


09:30 – 10:30 | Ouverture

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Un quart de siècle après la fin de la guerre froide, le temps n’est plus de rêver à une mondialisation naïve, à la fin de l’Histoire. Mais il faut apprendre à mieux vivre avec la mondialisation réelle, c’est-à-dire avec un degré d’interdépendance appelé à s’approfondir encore considérablement.

Lire le texte intégral

Sheikh Abdullah bin Naser bin Khalifa Al-Thani

Premier ministre, Qatar

Sans doute, sommes-nous tous conscients de ce que notre monde contemporain traverse une phase remplie de graves défis posés à la sécurité, à la stabilité et au développement durable, alors que le système mondial accuse toujours un déséquilibre, souffrant du “deux poids deux mesures” dans la manière d’aborder les problèmes des peuples.

Lire le texte intégral

Jean-Marc Ayrault

Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, France

Face aux désordres du monde, la seule réponse consiste à unir nos forces, à faire preuve de solidarité et à trouver des solutions collectives à des problèmes communs. Nous devons continuer à agir. Agir sans relâche. Agir en restant fidèles à nos principes. Ne jamais nous résigner. C’est la conviction de la France.

Lire le texte intégral

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

Ahmet Davutoglu

Ancien Premier ministre, Turquie

La question est claire. Nous dirigeons-nous vers la gouvernance mondiale ou vers le désordre mondial ? Si vous visitez ces capitales, vous verrez que l’inquiétude est omniprésente. Quel est l’avenir des systèmes internationaux ? Quel est l’avenir de l’UE ? Quelle sera la politique du président américain Donald Trump ? Quel sera l’avenir du Moyen-Orient ?

Lire le texte intégral


10:35 – 10:45 | Invité spécial

Ahmet Davutoglu

Ancien Premier ministre, Turquie


10:45 – 12:30 | Session plénière 1

L’avenir du Moyen-Orient

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

Youssef Amrani

Cabinet royal, Maroc

La peur a pris le dessus et maintenant, la mondialisation est considérée comme la racine du mal, et même de tous les maux. Allons-nous pour autant abandonner l’expérience de la mondialisation ? Ou allons-nous essayer de maintenir les choses comme elles sont et nous lancer dans un combat inutile pour sauver « ce qui s’est toujours fait » ? Bien évidemment, ni l’un, ni l’autre.

Lire le texte intégral

Saeb Erekat

Négociateur en chef palestinien, Palestine

Entendez-moi bien : ce qui se passe en ce moment dans le monde arabe est exactement ce qui s’est passé en Europe le 15 mars 1848, quand le Chancelier Metternich a dû fuir son palais après trois semaines de manifestations pacifiques à Vienne.

Lire le texte intégral

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

Xiaosheng Gong

Envoyé spécial de la Chine pour la question du Moyen-Orient

D’abord, les foyers en crise que sont l’Irak, la Syrie, le Yémen, et la Libye doivent être gérés ensemble. La communauté internationale ne devrait pas aggraver la crise dans un ou deux pays et oublier les autres, en particulier la Palestine.

Lire le texte intégral

Riad Hijab

Ancien Premier ministre, Syrie

Cette surenchère du régime et de ses alliés russe et iranien en Syrie s’inscrit dans le cadre d’une redistribution des cartes aux différents niveaux régionaux et internationaux.

Lire le texte intégral

Miguel Ángel Moratinos

Ancien ministre des Affaires étrangères et de la Coopération d’Espagne

Nous pouvons résoudre cet ancien conflit et nous devons essayer, car l’instabilité au Moyen-Orient va continuer si la question israélo-palestinienne n’est pas résolue, même si nous voulons vaincre Daesh ou faire la paix en Syrie.

Lire le texte intégral

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

Abdulaziz Othman bin Sager

Président du Gulf Research Center, Arabie Saoudite

Aujourd’hui, six ans après, nous pourrions dire que le Printemps arabe n’a atteint que très peu de ses objectifs.

Lire le texte intégral

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

Itamar Rabinovich

Président de l’Israel Institute, professeur émérite à l’Université de New York (NYU) et membre émérite à la Brookings Institution

Ce que nous voyons à l’heure actuelle, c’est l’effondrement d’un grand nombre d’États, au moins six ou sept dans la région si on se réfère à la définition classique d’un état effondré.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


12:30 – 13:30 | Session plénière 2

Ethique et relations public-privé

Susan Liautaud

Vice-présidente du conseil et de la cour des gouverneurs de la London School of Economics and Political Science, fondatrice de Susan Liautaud & Associates Limited (SLA)

Kriengsak Chareonwongsak

Président de l’Institute of Future Studies for Development ; ancien conseiller du Premier ministre de Thaïlande

L’idée principale est que dans le secteur public et dans le secteur privé comme dans la société civile, les individus doivent collaborer pour s’occuper du bien-être social.

Lire le texte intégral

Mari Kiviniemi

Secrétaire générale adjointe de l’OCDE, ancien Premier ministre de Finlande

La facilité avec laquelle la fraude fiscale a été simplifiée au niveau individuel par l’ouverture de comptes offshore a permis aux multinationales de transférer leurs actifs les plus importants vers des centres financiers offshore ou à fiscalité nulle, où il n’existe aucune création de valeur.

Lire le texte intégral

Ashwani Kumar

Avocat principal à la Cour suprême ; ancien ministre de la Justice, Inde

Alors que la révolution technologique a permis à l’individu d’accéder comme jamais auparavant à l’information et à la connaissance, des questions éthiques apparaissent dans une société qui fonctionne de plus en plus avec la technologie.

Lire le texte intégral

Bruno Lafont

Co-président du conseil d’administration de LafargeHolcim

Il y a un sujet intéressant dont on parle rarement, qui est de savoir si nous travaillons tous pour l’intérêt général.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


13:30 – 14:45 | Déjeuner débat

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Guillaume Pepy

Président du directoire de la SNCF, président-directeur général de l’ÉPIC SNCF Mobilités

La seule option que nous avons, c’est de répondre aux trois changements dans la règle du jeu : l’impact du changement climatique bien sûr ; l’explosion de la population urbaine ; et la raréfaction croissante des ressources.

Lire le texte intégral


15:00 – 15:30 | Session plénière 3

Le rôle européen et international de la Turquie

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Ali Babacan

Député et ancien vice-Premier ministre de la République Turquie

Dans ce genre d’organisation, on demande aux fidèles d’arrêter de penser, de fermer leur esprit, de le verrouiller et de faire des choses complètement folles.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


15:30 – 16:30 | Session plénière 4

Santé : innovations technologiques et gouvernance mondiale

John Andrews

Conseiller de la rédaction de The Economist

Lire le texte intégral

Sheikh Dr. Mohammed bin Hamad Al-Thani

Directeur de la Santé publique, ministère de la Santé publique, Qatar

La technologie a bouleversé la structure et l’organisation de l’ensemble du domaine médical.

Lire le texte intégral

Christian Bréchot

Président de l’Institut Pasteur, France

les scientifiques dans le champ de la recherche biomédicale ont besoin d’infrastructures, d’équipements, et de plateformes technologiques, et ce à plusieurs niveaux.

Lire le texte intégral

Zhu Yan-Mei

Vice-président exécutif, Beijing Genomics Institute, Chine

L’an dernier, le projet de génome humain, commencé depuis l’an 2000, a presque complètement déchiffré le génome.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

Les avancées de la science et de la médecine sont considérables. Mais il doit bien y avoir des limites éthiques.

Lire le texte intégral


16:30 – 18:00 | Session plénière 5

Le changement technologique et le nouveau contrat social

Masood Ahmed

Directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI

Lire le texte intégral

Tobby Simon

Fondateur et président de Synergia Foundation

Une génération sur deux établit de nouveaux contrats sociaux qui continuent à évoluer pour mieux refléter nos normes sociales et nos valeurs.

Lire le texte intégral

Chang Dae-Whan

Chairman and Publisher of Maekyung Media Group, Republic of Korea

La quatrième révolution industrielle couvre l’IoT, l’internet des choses, et je viens de découvrir l’IoL, l’internet de la vie. Il y a des capteurs robotiques, des drones et des voitures sans chauffeurs, le génie génétique et la fintech.

Lire le texte intégral

Patrick Nicolet

Group Executive Board Member, Capgemini

Il est indubitable que les changements technologiques transforment radicalement à la fois le lieu de travail et l’environnement social.

Lire le texte intégral

Sébastien Bazin

Chairman & CEO, AccorHotels

Vous aurez plus de destructions d’emplois dans les 3 à 4 années à venir que de créations d’emplois. Vous avez un intervalle de temps pour que les gens s’adaptent à cette nouvelle évolution.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


18:00 – 18:30 | Pause café


18:30 – 19:00 | Session plénière 6

Le Royaume-Uni après le Brexit

John Kerr

Membre de la Chambre des Lords, ancien ambassadeur du Royaume-Uni aux États-Unis et auprès de l’Union européenne

Les dés ne seront pas irrévocablement jetés quand, en mars, le gouvernement va lancer la procédure de retrait.

Lire le texte intégral

Débat

[Quelles sont] les raisons profondes du désenchantement vis-à-vis de la mécanique de l’Union européenne ?

Lire le texte intégral


19:00 – 19:45 | Session plénière 7

La sécurité et le développement économique en Afrique

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Cheikh Tidiane Gadio

Président de l’Institut panafricain de stratégie (IPS), ancien ministre des Affaires étrangères, Sénégal

L’Afrique est en train de devenir progressivement l’épicentre du terrorisme mondial.

Lire le texte intégral

Nathalie Delapalme

Directeur exécutif, recherche et politiques publiques, Mo Ibrahim Foundation

L’Afrique, c’est 54 pays avec 54 géographies, 54 histoires différentes, 54 trajectoires souvent divergentes.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

L’Afrique est malheureusement aussi en train de se transformer en terrain d’affrontements privilégiés des grandes puissances de ce monde. Le drame, c’est que les Africains sont souvent eux mêmes absents du jeu.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


20:30 | Dîner débat

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Chey Tae-won

Président de SK Group, République de Corée

Au lieu d’apporter concrètement quelque chose à la société, de nombreuses activités liées à la RSE ont plutôt tendance à être axées sur le développement de l’image de marque de l’entreprise.

Lire le texte intégral

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Kevin Rudd

Président de l’Asia Society Policy Institute à New York, 26e premier ministre australien

On peut dire que les forces historiques d’inertie, d’entropie et de chaos constituent « l’état constant » des relations internationales.

Lire le texte intégral



08:30 – 09:45 | Session plénière 8

Union européenne : la prochaine étape ?

Steven Erlanger

Directeur du bureau londonien du New York Times

Lire le texte intégral

Elisabeth Guigou

Députée et présidente de la commission des Affaires étrangères de l’Assemblée nationale

Le choc du Brexit apporte d’autant plus la preuve de la nécessité sous-jacente de réorganiser le projet européen.

Lire le texte intégral

Norbert Röttgen

Président de la commission des Affaires étrangères du Bundestag, Allemagne

Nous sommes dans une situation complètement inédite depuis la Seconde Guerre mondiale. Nous n’avons jamais eu autant de crises à la fois, chez nous et à l’extérieur.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

L’Allemagne a encore beaucoup de chemin à parcourir vers cet objectif d’une plus grande contribution à la politique étrangère et de défense. La seule option que je vois est que la France et l’Allemagne travaillent à des politiques plus cohérentes.

Lire le texte intégral


10:00 – 12:30 | Ateliers parralèles

Atelier n°1 : Finance et économie

Jean-Claude Trichet

Ancien président de la Banque centrale européenne

Lire le texte intégral

John Lipsky

Senior Fellow, Foreign Policy Institute at Johns Hopkins University’s Paul H. Nitze School of Advanced International Studies (SAIS); ancien premier directeur general adjoint du FMI

En prenant en compte la situation à l’heure actuelle concernant les objectifs [du G20], je conclurais qu’aucun d’entre eux n’a été atteint.

Lire le texte intégral

Raed Charafeddine

Premier vice-gouverneur de la Banque du Liban

Après la crise de 2008, les banques centrales ont cessé d’être de simples organes de réglementation assurant la supervision des secteurs financiers pour devenir d’importants acteurs dans les économies réelles.

Lire le texte intégral

Daniel Daianu

Membre du conseil d’administration de la Banque centrale de Roumanie ; ancien ministre des Finances de Roumanie

L’impact de la crise financière est aussi significatif : on estime que la Grande Récession a fait tomber la croissance potentielle du PIB sous 1,5 % dans l’UE pour les prochains 5 à 10 ans.

Lire le texte intégral

Hur Kyung-Wook

Conseiller auprès de Bae, Kim & Lee LLC ; ancien vice-ministre de la Stratégie et des Finances, République de Corée, ancien ambassadeur de la République de Corée auprès de l’OCDE

La plupart des pays asiatiques se sont tournés vers la consommation intérieure et l’investissement, approvisionné par de la monnaie asiatique nationale et étrangère.

Lire le texte intégral

Kiyoto Ido

Vice-président, Institute for International Economic Studies, Japan

L’Abenomie s’appuie sur les trois axes que sont l’assouplissement monétaire, la souplesse de la politique fiscale et la stratégie de croissance.

Lire le texte intégral

André Levy-Lang

Ancien président du directoire de Banque Paribas, professeur associé émérite à l’Université Paris-Dauphine

Les banques et les compagnies d’assurances ne sont plus des acteurs actifs des marchés financiers, alors qu’elles en étaient l’une des forces stabilisatrices.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral

Atelier n°2 : Energie et climat

Donald Johnston

Président de la fondation McCall McBain ; ancien secrétaire général de l’OCDE

Lire le texte intégral

Olivier Appert

Président du Conseil français de l’Énergie ; conseiller, Centre Énergie, Ifri

Tous les deux ans, l’équivalent d’une nouvelle Norvège est mis en production aux États-Unis, qui sont devenus le plus grand producteur de pétrole, devant l’Arabie saoudite et la Russie.

Lire le texte intégral

Ladislas Paszkiewicz

Vice-président, stratégie et climat, Total

Le pétrole et le gaz sont responsables pour environ 37 % des émissions de GES […]

Lire le texte intégral

Débat 1

Lire le texte intégral

Tatsuo Masuda

Professeur à la Graduate School de Ngoya University of Commerce and Business ; ancien vice-président, Japan National Oil Corporation (JNOC)

Peut-être que la technologie est la solution à tous nos problèmes concernant l’énergie et le changement climatique.

Lire le texte intégral

Daniela Lulache

Président-directeur général, Nuclearelectrica

Nous ne pouvons atteindre cet objectif de décarbonisation et nous ne pouvons résoudre les problèmes liés au changement climatique sans le nucléaire.

Lire le texte intégral

Lee Hye-Min

Sherpa du G20 et ambassadeur pour les affaires économiques internationales, République de Corée

Nous devons mettre en œuvre l’engagement portant sur l’atténuation et l’adaptation, mais les pays développés doivent en fournir les moyens financiers.

Lire le texte intégral

Débat 2

Lire le texte intégral

Atelier n°3 : La Chine en transition

Park In-Kook

Président de la Korea Foundation for Advanced Studies

Lire le texte intégral

Jia Qingguo

Doyen de l’École des études internationales de l’Université de Pékin

Le plus grand défi du pays est de trier les réglementations pour que les choses puissent être faites légalement et rapidement.

Lire le texte intégral

Qiao Yide

Vice-président et secrétaire général du Shanghai Development Research Foundation

Le gouvernement chinois a défini six secteurs comme étant « des secteurs stratégiques : la cyberéconomie, la fabrication d’équipements haut de gamme, l’économie numérique, l’économie verte et à faibles émissions de carbone et la bioéconomie.

Lire le texte intégral

Richard Cooper

Professeur d’économie internationale à l’Université de Harvard

Que pouvons-nous attendre d’une administration Trump ? Et dans quelle mesure cela va-t-il affecter la Chine ?

Lire le texte intégral

Douglas Paal

Vice-président, Carnegie Endowment for International Peace

Cela va être une bonne période pour la Chine. C’est une impression largement partagée par le monde des affaires et hors des rangs officiels.

Lire le texte intégral

Bark Taeho

Professeur, Université nationale de Séoul ; ancien ministre du Commerce de la République de Corée

Le cycle de Doha pour le développement des négociations commerciales multilatérales est à l’arrêt et ne mène nulle part.

Lire le texte intégral

Michel Foucher

Titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales (FMSH-ENS) ; ancien directeur du Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères

Il est important de comprendre que le contexte général a changé. […] La Realpolitik classique est donc la nouvelle norme, avec des domaines d’influence, des pactes et des alliances, des bases logistiques et militaires à l’étranger.

Lire le texte intégral

Yuichi Hosoya

Professeur, département des sciences politiques, Université de Keio

Le président Trump adoptera très probablement une politique de l’« Amérique d’abord », ce qui se traduira par une réduction de l’engagement des États-Unis en Asie de l’Est.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


12:45 – 14:15 | Déjeuner débat

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Shivshankar Menon

Ancien conseiller pour la sécurité nationale auprès du Premier ministre, Inde

L’Inde est en train de vivre des changements internes majeurs, tellement rapides que nous devons encore vraiment nous y adapter.

Lire le texte intégral


14:15 – 16:00 | Session plénière 9

Après les élections américaines

Jim Hoagland

Conseiller de la rédaction de The Washington Post

Lire le texte intégral

François Bujon de l’Estang

Président, FBE International Consultants ; ancien ambassadeur de France aux États-Unis

De nombreuses questions se posent par ailleurs à propos d’une Amérique profondément divisée, ce qui était vraiment la toile de fond de son élection.

Lire le texte intégral

Ichiro Fujisaki

Ancien ambassadeur du Japon aux États-Unis

Comment les choses vont-elles évoluer ? Il faudrait sans doute surveiller la politique sur trois fronts : l’environnement, les échanges commerciaux et le Moyen-Orient.

Lire le texte intégral

Jin Roy Ryu

Président-directeur général, Poongsan Group, République de Corée

Le slogan de la campagne du Président élu Donald Trump « Make America great again » a touché au cœur ceux qui ont voté pour lui.

Lire le texte intégral

Juan Gallardo

Président, Organizacion Cultiba SAB de CV, Mexico

Il y a également plus de Mexicains qui reviennent au Mexique que de Mexicains qui vont aux États-Unis de nos jours, et ce depuis deux ou trois ans. L’idée d’avoir une frontière bien contrôlée et sous surveillance adéquate existe et fonctionne bien.

Lire le texte intégral

Vuk Jeremic

Président du Centre pour la coopération internationale et le développement durable (CIRSD), président de la 67e session de l’Assemblée générale de l’ONU, ancien conseiller du Président de Serbie

L’élection de Donald Trump peut servir à accélérer les mouvements, idées et candidats populistes lors des prochaines élections en Europe de l’Ouest.

Lire le texte intégral

Wang Jisi

Président de l’Institut des études stratégiques et internationales de l’université de Pékin et professeur à l’École des études internationales, université de Pékin

La Chine a été l’une des plus grandes bénéficiaires de la mondialisation économique, et la prochaine étape de sa réforme et de son ouverture continuera à dépendre de l’accès aux marchés et de la liberté des échanges de capitaux.

Lire le texte intégral

Ryan Evans

Fondateur, PDG et rédacteur en chef de War on the Rocks

Nous devons en fait nous préparer à la destruction de la démocratie aux États-Unis et peut-être même à l’introduction d’une certaine forme d’autocratie.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


16:00 – 16:30 | Session plénière 10

La conquête de l’espace : une grande aventure technologique et un défi pour la gouvernance

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Lire le texte intégral

Jean-Yves Le Gall

Président du Centre national d’études spatiales (CNES)

Les satellites sont des instruments cruciaux dans l’effort pour ralentir le changement climatique.

Lire le texte intégral

Débat

Est-ce qu’on ne peut pas imaginer une première mission sur Mars avec des robots plutôt que des hommes, à moins que l’aventure soit aussi humaine que technologique ?

Lire le texte intégral


16:30 – 17:00 | Pause café


17:00 – 18:30 | Session plénière 11

Combattre le terrorisme

Justin Vaïsse

Directeur du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie du ministère des Affaires étrangères, France

Lire le texte intégral

Sergei Karaganov

Président honoraire du Présidium du conseil en charge de la politique extérieure et de défense, Russie

Ces organisations [terroristes] sont aussi le résultat d’une intrusion injustifiée, tout à fait incompétente et irresponsable, de puissances étrangères.

Lire le texte intégral

Mayankote Kelath Narayanan

Ancien gouverneur de l’État du Bengale occidental, Inde

Internet va devenir une arme majeure entre les mains de Daech, une fois que l’organisation le transformera en Daech 2.0. Daech prévoit déjà d’utiliser le « web invisible » et le « dark net ».

Lire le texte intégral

Jamal Khashoggi

Directeur général, Al Arab News Channel, Arabie saoudite

Nous devons nous attaquer à la racine du problème. La racine du problème, c’est le chaos et l’anarchie.

Lire le texte intégral

Wang Jisi

Président de l’Institut des études stratégiques et internationales de l’université de Pékin et professeur à l’École des études internationales, université de Pékin

L’antiterrorisme occupe désormais une place plus importante sur l’agenda intérieur de la Chine, il est placé plus haut sur la liste des priorités.

Lire le texte intégral

Jehangir Khan

Directeur de l’équipe spéciale de lutte contre le terrorisme (CTITF) et du Centre des Nations unies pour la lutte contre le terrorisme (UNCCT) au sein du département des Affaires politiques (DAP) du secrétariat de l’ONU

La raison pour laquelle nous nous inquiétons du terrorisme est qu’il a un visage humain. Quel est ce visage ? C’est celui de la victime.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


18:30 – 19:30 | Session plénière 12

La stabilité politique et économique en Asie de l’Est

Richard Cooper

Professeur d’économie internationale à l’Université de Harvard

Lire le texte intégral

Ichiro Fujisaki

Ancien ambassadeur du Japon aux États-Unis

Le Japon est désormais considéré comme étant l’un des pays apportant la stabilité à la région. Cela est dû au changement drastique de nos relations avec les pays qui nous entourent.

Lire le texte intégral

Jia Qingguo

Doyen de l’École des études internationales de l’Université de Pékin

L’un des points problématiques est le développement nucléaire de la Corée du Nord. Ce défi arrive à un seuil.

Lire le texte intégral

Ju Chul-Ki

Ancien secrétaire principal aux Affaires étrangères et à la sécurité nationale auprès du président de la République de Corée

Il y a toujours des sources d’instabilité en Asie de l’Est qui empêchent cette région de poursuivre sa belle progression.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


20:00 – 20:30 | Cocktail


20:30 | Dîner officiel

Soltan bin Saad Al-Muraikhi

Secrétaire d’État aux Affaires étrangères, Qatar

L’État du Qatar a joué un rôle fondamental dans la médiation des accords de paix concernant des conflits dans plusieurs parties du monde.

Lire le texte intégral



08:45 – 10:00 | Session plénière 13

Les principaux défis de l’économie mondiale

Débat des panélistes

Maurice Obstfeld a dit que de remonter les horloges en termes d’échanges ne pouvait qu’aggraver et prolonger le marasme dans lequel se trouve actuellement l’économie mondiale, et pourtant nous voyons de moins en moins de soutien aux accords commerciaux aux États-Unis et en Europe.

Lire le texte intégral

Débat

Les États-Unis ne peuvent pas être isolés de l’économie mondiale, donc quelle alternative peut-on avoir ?

Lire le texte intégral


10:00 – 11:15 | Session plénière 14

Le rôle des hydrocarbures dans le paysage géopolitique régional

Débat des panélistes

Les hydrocarbures sont très importants pour cette région, et le resteront pendant des décennies pour de nombreuses raisons.

Lire le texte intégral


11:15 – 11:45 | Pause café


11:45 – 12:30 | Compte rendu des ateliers parallèles

Atelier n°1

Jean-Claude Trichet

Ancien président de la Banque centrale européenne

Le faible niveau d’investissement a souvent été cité comme l’une des causes d’une croissance si médiocre. Ce niveau anormal d’investissement n’ouvre pas la voie à la croissance ni aux programmes de productivité du travail, car le stock de capital n’est pas au niveau où il devrait être.

Lire le texte intégral

Atelier n°2

Marie-Claire Aoun

Directrice du centre Energie de l’Ifri

Alors que les menaces de pic d’offre de pétrole dominaient les débats il y a 10 ans, aujourd’hui, nous parlons davantage d’un pic de demande de pétrole qui résultera probablement des politiques de transition énergétique.

Lire le texte intégral

Atelier n°3

In-kook Park

Président de la Korea Foundation for Advanced Studies

La transition structurelle de l’économie chinoise a déjà commencé à se manifester, passant d’une économie fondée sur les exportations à une économie reposant sur la consommation intérieure.

Lire le texte intégral


12:30 – 13:00 | Session plénière 15

L’Education et le rôle des femmes

Mona Makram Ebeid

Sénatrice égyptienne et ancienne députée

Deux questions essentielles quant à l’éducation et au rôle des femmes : l’une a trait aux programmes éducatifs phares dans le monde arabe, l’autre au rôle des femmes en tant que ressource inutilisée dans la lutte contre le terrorisme.

Lire le texte intégral

Hamda Hassan Al-Sulaiti

Secrétaire générale, Commission nationale pour l’Éducation, la Culture et les Sciences, Qatar

Le nombre de femmes qataries inscrites à l’université a dépassé le nombre d’hommes de façon constante depuis plusieurs années, arrivant à un nombre deux fois supérieur dans l’éducation supérieure.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


13:00 – 14:30 | Déjeuner


14:30 – 15:45 | Session plénière 16

Diversification, éducation et emploi au Moyen-Orient

Mohamed Kabbaj

Président Lafarge Maroc, chancelier de l’Université euro-méditerranéenne de Fès

Lire le texte intégral

Uri Dadush

Senior Fellow, OCP Policy Center, chercheur non-résident, Bruegel

Si l’on regarde à l’horizon des quelques prochaines années, la démographie va aider à résoudre le problème du chômage, sans dire que tout ira bien, mais cela n’ira pas aussi mal que par le passé.

Lire le texte intégral

Masood Ahmed

Directeur du département Moyen-Orient et Asie centrale du FMI

Les gouvernements du CCG ne vont plus avoir les ressources pour employer tous leurs ressortissants dans le gouvernement, ils doivent donc de plus en plus trouver un emploi dans le secteur privé.

Lire le texte intégral

Mona Makram Ebeid

Sénatrice égyptienne et ancienne députée

C’est très simple, l’Égypte ne pourra pas réaliser son plein potentiel sans les femmes. Les grandes nations tirent leur force de l’ensemble de leurs peuples. Exploiter cette force signifie tolérer les différences pacifiquement exprimées.

Lire le texte intégral

Hassan Al-Derham

Président, Qatar University, Qatar

Avec la découverte du pétrole et son exploitation, les gens ont pris la voie de la facilité, c’est-à-dire un chemin plus confortable. Cela implique une grande dépendance à l’égard des subventions de l’État, des indemnités de l’État ainsi que des emplois de l’État.

Lire le texte intégral

Débat

Nous avons le financement, nous avons la main d’œuvre, il nous manque la technologie. En associant l’importation de la technologie plutôt que des biens, avec la main d’œuvre dont nous disposons et le financement qui ne pose pas de problème, nous pouvons contribuer à la création d’emploi.

Lire le texte intégral


15:45 – 17:00 | Session plénière 17

Session Young Leaders : Bouleversements, populismes et le monde de demain

Manuel Muñiz

Directeur du programme sur les relations transatlantiques au Weatherhead Center for International Affairs de l’Université de Harvard

Lire le texte intégral

Li Yi-Fan

Président-directeur général, Hesai Photonics Technologies

Dans ce monde qui évolue si vite, nous essayons de voir les choses dans une autre dimension, de sortir de la 2D pour la regarder sous un autre angle. Et cela conduit à un résultat complètement différent qui transforme forcément notre réalité.

Lire le texte intégral

Lionel Baraban

Co-fondateur et président-directeur général, Famoco

Le populisme est fondamentalement un manque de confiance, et dans le monde réel, comme celui du numérique, il faut apporter de la confiance.

Lire le texte intégral

Caroline Goulard

Co-fondatrice et PDG, Dataveyes

Notre capacité à mettre en place des technologies intelligentes dépasse de très loin notre capacité à comprendre comment fonctionnent les algorithmes qui les alimentent.

Lire le texte intégral

Pierre Dubuc

Co-fondateur, OpenClassrooms

Il faut rapprocher bien davantage l’enseignement et le monde du travail. Aujourd’hui, les jeunes diplômés ont beaucoup de mal à trouver un emploi qui corresponde à leurs compétences.

Lire le texte intégral

Essa Al-Mannai

Directeur exécutif, Reach Out To Asia, Qatar Foundatin, Qatar

La jeunesse souhaite ne pas être seulement assise à la table pour recevoir le travail humanitaire, mais elle veut être un acteur engagé et responsable du processus même.

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


17:00 – 17:30 | Pause café


17:30– 19:30 | Session plénière 18

Débat final

Bertrand Collomb

Président d’honneur de Lafarge, membre du conseil d’administration de LafargeHolcim

Lire le texte intégral

Hubert Védrine

Ancien ministre des Affaires étrangères, France

Les évènements actuels ne sont pas tellement la remise en cause d’un ordre mondial que [celle] d’espérances ou d’illusions des occidentaux et de l’ensemble des élites mondialisées.

Lire le texte intégral

Renaud Girard

Grand reporter et correspondant de guerre, Le Figaro

Par leur éducation, par l’environnement philosophique dans lequel ils baignent, les leaders occidentaux ne devraient théoriquement prendre que des décisions à la fois réfléchies et rationnelles. Ce n’est pas le cas.

Lire le texte intégral

Michel Foucher

Titulaire de la chaire de géopolitique appliquée au Collège d’études mondiales (FMSH-ENS) ; ancien directeur du Centre d’analyse et de prévision du ministère des Affaires étrangères

En période de menaces il convient de renforcer l’exercice des fonctions régaliennes de base et de le faire savoir aux opinions.

Lire le texte intégral

Manuel Hassassian

Ambassadeur de Palestine auprès du Royaume-Uni

La paix, la stabilité et la sécurité au Moyen-Orient n’existent pas depuis maintenant des décennies. Le motif en est tout simplement l’absence d’une résolution du conflit israélo-palestinien.

Lire le texte intégral

Marcelo Sanchez Sorondo

Chancelier de l’Académie pontificale des Sciences et de l’Académie pontificale des Sciences sociales

Les solutions réelles sont de chercher à vraiment défendre la dignité humaine et la liberté de chaque individu mais aussi des différentes populations.

Lire le texte intégral

Donald Johnston

Président de la fondation McCall McBain ; ancien secrétaire général de l’OCDE

Vous ne pouvez imaginer le miracle que fut l’évolution de l’Europe dans l’après-guerre. On l’oublie trop souvent.

Lire le texte intégral

Yim Sung-Joon

Conseiller, Lee International IP & Law Group, ancien vice-ministre des Affaires étrangères et conseiller pour la sécurité nationale auprès du Président, République de Corée

Au fur et à mesure que le jour de l’élection approchait, ces médias ont même calculé la probabilité d’une victoire de Mme Clinton à plus de 90 %.

Lire le texte intégral

Tadakatsu Sano

Avocat, Jones Day ; ancien directeur général du Bureau des politiques commerciales et vice-ministre des Affaires internationales ; ancien chef du cabinet du Premier ministre Yukio Hatoyama

Les vrais perdants, ce sont les membres de l’establishment traditionnel. Trump a attaqué les politiciens de carrière, les médias, les intellectuels, les milieux financiers et les institutions internationales.

Lire le texte intégral

François Barrault

Président de l’Idate/DigiWorld Institute ; ancien président-directeur général, BT Global Services et membre du conseil d’administration, BT Group PC

Nous avons deux mondes. Il y a le monde 1.0 qui est une extrapolation du passé […] Puis il y a le monde 2.0, qui est le monde numérique.

Lire le texte intégral

Débat des panélistes

Lire le texte intégral

Débat

Lire le texte intégral


19:30 | Envoi

Thierry de Montbrial

Président et fondateur de la World Policy Conference

Hassan bin Ibrahim Al Mohannadi

Directeur de l’institut diplomatique, MAE, Qatar