Tébéo – Emission spéciale

Tébéo – Emission spéciale

04.12.2017 Par Hubert Coudurier Hubert Coudurier a assisté à la World Policy Conference qui se tenait cette année à Marrakech et réunit d’anciens ministres, conseillers et experts geo-politiques pour évoquer les tendances mondiales notamment le chaos au Moyen-Orient, les enjeux pétroliers et l’affaiblissement du leadership américain sous la présidence Trump.

THE MIDDLE EAST REDISCOVERS THE NATION STATE

01.12.2017 By Renaud Girard This last Tuesday, November 28, a new session of talks between the opposition and the Syrian government opened in Geneva, under the auspices of the UN. The aim is to find a political solution that puts an end to a six-year civil war. There are so many obstacles on the road to peace that it is reasonable to be pessimistic. The opposition, meeting in Riyadh on November 24, showed that it was still handicapped by its divisions, its quarrels of ego, its over-reach. Supported by the major Western powers, Turkey and Saudi Arabia, the opponents want to establish a transitional government in Damascus – with Bashar al-Assad quickly dismissed. Assad, supported by the Iranians and the Russians, has a very different objective: to stay in power and regain control of the entire Syrian territory. We do not even know if he would be ready to give [...]

Lire la suite

bourita_nasser2

Nasser Bourita

Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Royaume du Maroc. Il a occupé différentes fonctions telles que ministre Délégué auprès du ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération, secrétaire général du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération, ambassadeur, chef de cabinet du ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération. Auparavant, il a été directeur général des relations multilatérales et de la coopération globale. Il a aussi été directeur des Nations Unies et des Organisations internationales. Au cours de sa carrière diplomatique, il a été en poste en Autriche et en Belgique (1995-2000 et 2002-2003). Il est diplômé la Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales, Rabat.

The fourth industrial revolution is upon us

22.11.2017 Par Jim Hoagland MARRAKESH, Morocco Driverless cars and trucks rule the road, while robots “man” the factories. Super-smartphones hail Uber helicopters or even planes to fly their owners across mushrooming urban areas. Machines use algorithms to teach themselves cognitive tasks that once required human intelligence, wiping out millions of managerial, as well as industrial, jobs. These are visions of a world remade — for the most part, in the next five to 10 years — by technological advances that form a fourth industrial revolution. You catch glimpses of the same visions today not only in Silicon Valley but also in Paris think tanks, Chinese electric-car factories or even here at the edge of the Sahara. Technological disruption in the 21st century is different. Societies had years to adapt to change driven by the steam engine, electricity and the computer. Today, change is instant and ubiquitous. It arrives digitally across [...]

Lire la suite

park_dongsil2

Dongsil Park

Ambassadeur de la République de Corée auprès du Royaume du Maroc depuis 2015. Il a notamment été ambassadeur en République Dominicaine (2011-2014) et en Italie (2008-2011). Il a également été détaché à la Cour Suprême de la République de Corée (2006-2008). Il a aussi été en poste au Canada, en Suède et en Indonésie. Il a rejoint le ministère des Affaires étrangères et du Commerce en 1981. Il est diplômé de l’Université de Corée, Séoul, de l’Université de l’Illinois et de l’Université du Michigan.

Sekou Koureissy Condé : « L’Europe n’est plus le centre du monde et se rapproche de l’Afrique »

20.11.2017 By MOËZ BHAR Lors du rassemblement World Policy Conference, qui s’est tenu du 3 au 5 novembre 2017 à Marrakech, au Maroc, nous avons rencontré Sekou Koureissy Condé, qui a notamment été ministre de la Sécurité en République de Guinée. Aujourd’hui président de l’African Crisis Group, à Ouagadougou, Sekou Koureissy Condé est aujourd’hui reconnu comme un expert de la prévention et de la résolution des conflits en Afrique. Le Guinéen nous répond en tant qu’ambassadeur de paix. Revue-Afrique : En tant qu’acteur de la société civile africaine, lors de la World Policy Conference, quel message adressez-vous à tous vos collègues africains ? La World Policy Conference est un espace de rencontres. Je voudrais dire aux organisations civiles de la société civile africaine et aux citoyens africains que l’Afrique aborde en ce moment une phase importante, nouvelle et décisive de son évolution.Le centre du monde s’est déplacé. L’Europe n’est plus [...]

Lire la suite

Modèle de développement: quelles pistes pour le Maroc? Des experts internationaux répondent

9.11.2017 by challenges.fr En deux interventions, d’abord au CESE puis à la World Policy Conference de Marrakech, l’ancien directeur du FMI a soufflé le chaud et le froid sur le début de quinquennat d’Emmanuel Macron. Une manière de revenir au centre du jeu politique? Ses proches jurent qu’il n’est pas intéressé. À quoi joue Dominique Strauss-Kahn ? L’ancien directeur du FMI qui se cantonnait au rôle d’expert « économique » depuis son explosion en plein vol au Sofitel de New York en mai 2011, vient de marquer la rentrée politique de son empreinte avec deux interventions millimétrées, d’abord au CESE début octobre pour une cérémonie en l’hommage de l’ancienne sénatrice socialiste décédée Nicole Bricq, et ce week-end à Marrakech en marge de la World Policy Conference où il a estimé qu’ »il était temps que le PS disparaisse ». Celui qui fut un temps le grand favori de l’élection présidentielle de 2012 en a [...]

Lire la suite

mokaddem_leila2

Leila Mokaddem

Responsable pays au Bureau régional de développement et de prestation de services pour l’Afrique centrale, Banque africaine de développement. Elle est entrée à la BAD en 2002. En 2011, elle a été promue représentante résidente au Bureau régional du Sénégal, puis représentante résidente en Égypte (2014). Auparavant, elle a travaillé au Ministère de l’Économie de la Tunisie (1984-1996). Entre 1998 et 2002, elle travaillé comme consultante pour plusieurs organisations internationales, dont la Banque mondiale et la Banque arabe pour le développement économique en Afrique. Elle est titulaire d’un master de commerce international et de politique commerciale extérieure à l’Institut Supérieur de Gestion de Tunis.

malard_de_rothschild_arielle2

Arielle Malard de Rothschild

Gérante, Rothschild & Cie. Elle a commencé sa carrière au sein de Lazard Frères. Elle rejoint Rothschild en 1999 dans le service dédié aux marchés émergents. Gérante depuis 2006, elle est aujourd’hui administratrice du Groupe Lucien Barrière et d’Imerys en France. Elle est également présidente de CARE France depuis 2007. Elle a un doctorat en économie internationale de l’Institut d’Etudes politiques de Paris.

nicolescu_razvan2

Razvan Nicolescu

Conseiller pour l’énergie et les ressources chez Deloitte. Il a plus de quinze années d’expérience dans le domaine de l’énergie, où il a occupé des postes dans les secteurs public et privé. Il a été attaché de la Roumanie pour l’Energie auprès de l’Union européenne. De 2008 à 2014, il a été directeur pour les affaires publiques et réglementaires de Petrom. En 2014, il a été ministre de l’Energie de la Roumanie. Il a été président du conseil d’administration de l’Agence européenne pour la coopération des régulateurs de l’énergie (ACER). Il est diplômé de la Solvay Business School, Bruxelles, Belgique.

hafnaoui_mohamed2

Mohamed Hafnaoui

Directeur général adjoint du groupe CDG Développement depuis 2014. Il a rejoint le groupe en 2007. Il a commencé sa carrière en 1989 en tant que directeur technique chez Pechiney au Maroc. En 1996, il est devenu directeur général de SOMACOPA. De 1999 à 2002, il a occupé le poste de directeur général de la Compagnie Industrielle des Fibres à Tanger. Il a été nommé directeur adjoint de Tanger Med Special Agency (TMSA) et membre du conseil d’administration en 2002. Il est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Techniques Avancées (ENSTA) à Paris. Il a un DEA en mécanique des fluides de l’Université Paris VI.

zaghnoun_abdellatif2

Abdellatif Zaghnoun

Directeur général de la Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) depuis 2015. Il a commencé sa carrière au sein de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), où il a occupé différents postes de direction. En 2004, il a été nommé directeur général de l’administration des douanes et des taxes indirectes. En parallèle, il a été élu en 2007 vice-président de l’Organisation mondiale des douanes (OMD), président de l’Organisation pour la région MENA et en 2008 il a aussi été élu président du comité de vérification de l’OMD. En 2010, il a été directeur général, Direction générale des impôts. Il est diplômé de l’Ecole Mohammadia d’Ingénieurs (EMI), Maroc.

rezrazi_el_mostafa2

El Mostafa Rezrazi

Senior Fellow, OCP Policy Center, coordinateur du groupe de recherche Chine-Maroc sur les questions liées au projet « OBOR » et président de l’Association Marocaine d’études asiatiques. Il est le directeur exécutif de l’Observatoire marocain sur l’extrémisme et la violence ainsi que directeur du centre Africain pour les études asiatiques, Rabat. Il est aussi professeur invité à l’Université Mohammed V, Rabat. Il est membre du conseil consultatif de l’Institut des études euro-africaines, Université Hanyang, Séoul, Corée du Sud. Il a été chercheur invité à l’Université de Princeton, Etats-Unis. Il a un doctorat en affaires régionales et internationales de l’Université de Tokyo et un doctorat de l’Université Mohammed V sur les dynamiques psychologiques des kamikazes.

kimonyo_jean_paul2

Jean-Paul Kimonyo

Conseiller politique, Présidence de la République du Rwanda. Il est également le représentant du Rwanda auprès du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD) et du Mécanisme d’évaluation intra-africaine (MAEP). Il a récemment publié un ouvrage en français sur la reconstruction après le génocide rwandais (octobre 2017), il s’intitule « Rwanda demain ! : Une longue marche vers la transformation » (Editions Karthala).

hayat_nezha2

Nezha Hayat

Présidente de l’Autorité Marocaine du Marché des Capitaux (AMMC) depuis 2016. Elle a été présidente et directrice générale de Sogelease (Groupe de la Société Générale Maroc). Elle a commencé sa carrière en Espagne au sein du département international de Banco Atlantico en tant que responsable de portefeuille des risques internationaux et de la dette restructurée (1985-1988). En 1999, elle a été élue présidente de l’Association des courtiers au Maroc pour deux mandats. Elle a été nommée « leader mondial de demain » par le World Economic Forum en 2001. Elle a aussi co-fondé l’AFEM, l’Association des Femmes Chefs d’entreprises du Maroc, en 2000. Elle a créé le Club des femmes administrateurs au Maroc en 2012, afin de promouvoir les femmes au sein des conseils d’administration. Elle est diplômée de l’ESSEC Paris.

hajji_karim2

Karim Hajji

Directeur général de la Bourse de Casablanca et membre de la Fédération des Bourses mondiales (WFE). En 2011, il a été nommé membre de « Global Board of advisors » de la fondation « Opération HOPE » et Président du Comité exécutif de l’association des Bourses Francophones d’Afrique (ABFA). Avant de rejoindre la Bourse de Casablanca en 2009, il a été PDG d’Atlas Capital Group qu’il a créé en 1999. En 1990 il a intégré le Groupe ONA en tant que conseiller du président et est devenu directeur financier en 1994. Il est diplômé de l’Université de New York, de l’Institut d’Etudes Politique de Paris et de l’Université Paris-IX Dauphine.

dehmej_salim2

Salim Dehmej

Responsable du service de stabilité financière, Bank AL-Maghrib (Banque centrale du Maroc). Il a publié plusieurs articles dans des revues universitaires (International Economics, Revue Economique, Revue d’Economie Politique) et récemment une étude pour le Parlement européen. Il a un doctorat de l’Université Paris I Sorbonne et a été en contact avec de nombreuses institutions internationales (Banque d’Angleterre et la Banque des règlements internationaux).

chegraoui_khalid2

Khalid Chegraoui

Professeur d’histoire et d’anthropologie politique, Institut d’Etudes africaines, Université Mohammed V, Rabat, Maroc. Il est actuellement professeur au sein du master des études sahariennes ainsi que directeur de thèse à l’Université Mohammed V et directeur du centre d’études sur l’Afrique et le Moyen-Orient. En 2014, il est devenu chercheur à l’l’Institut Royal des Etudes Stratégiques, Rabat, Maroc et consultant sur les questions liées à l’Afrique et au Moyen-Orient et aux études stratégiques pour des institutions nationales et internationales, des médias marocains et étrangers. Il a commencé sa carrière dans l’enseignement en 1992 en tant que professeur à l’Université Sidi Mohammed Ben Abdallah à Fez. Il a un doctorat en études africaines de l’Université Mohammed V à Rabat.

Donald Trump. Facteur d’instabilité

15.11.2017 by Le Télégramme « Trump voulait être dur avec la Chine, mais la bureaucratie l’a freiné », analyse l’ancien ambassadeur, Alexander Panov. «L’onde de choc Trump» a rebattu les cartes à l’international. Un an après son élection à la Maison Blanche, les experts mesurent le phénomène : ce président imprévisible et volontiers provocateur ajoute au facteur d’instabilité de la planète. Des menaces de guerre resurgissent au vu d’événements déstabilisant la gouvernance mondiale. Ces défis étaient au centre des débats réunissant début novembre, à Marrakech (Maroc), 400 experts en géopolitique, anciens ministres, conseillers ou industriels sous la houlette de Thierry de Montbrial, président de l’Institut français des relations internationales (IFRI), un « think tank » fêtant le 10e anniversaire de la World Policy Conference (WPC). Un an après la conférence de Doha, les analystes avaient un peu plus de recul pour mesurer le phénomène Trump étrennant sa première année à [...]

Lire la suite

LA WORLD POLICY CONFERENCE FÊTE DIX ANS DE QUÊTE D’UNE MEILLEURE GOUVERNANCE MONDIALE

15.11.2017 by ANWAR CHERKAOUI Pour SM le Roi, les grandes aspirations des citoyens ne peuvent se concrétiser qu’à travers des programmes de développement humain et économique inclusifs qui s’inscrivent dans une dimension régionale ou continentale. L’ouverture du Maroc sur le monde, notamment le continent africain, a été saluée par les participants. C’est avec des débats riches et constructifs sur les grandes problématiques mondiales que la World Policy Conference (WPC) a célébré son dixième anniversaire. Organisé à Marrakech du 3 au 5 novembre, sous le haut patronage de SM le Roi, ce Sommet, qui a vu le jour en octobre 2008 à Evian, a connu la participation de personnalités mondiales issues d’horizons divers : décideurs politiques, hommes d’affaires, analystes, religieux… Objectif : débattre des grands enjeux régionaux et internationaux et contribuer à améliorer la gouvernance dans ses dimensions de réflexion, de décision et de contrôle afin de promouvoir un monde plus [...]

Lire la suite

Dominique Strauss-Kahn salue l’action de Macron et souhaite la ‘disparition’ du PS

12.11.2017 by Dogan Presse L’ex-directeur du FMI, qui fonde beaucoup d’espoir sur l’actuel quinquennat, s’est montré sévère envers son ancien parti, a rapporté « Le Parisien », dimanche. L’ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI), Dominique Strauss-Kahn (DSK), est sorti de sa réserve. Interrogé samedi 4 novembre par un journaliste anglo-saxon en marge d’une table ronde à la World Policy Conference à Marrakech (Maroc), l’ancien ministre de l’économie n’a pas tari d’éloges sur la politique d’Emmanuel Macron, a rapporté Le Parisien, dans son édition de dimanche. « Il est en train d’agir étonnamment bien », estime celui qui s’est retiré de la vie politique depuis 2011, émettant toutefois une réserve sur sa ligne politique. « Macron n’est ni gauche ni droite. Je voudrais qu’il soit de gauche et de droite (…) et c’est une bonne chose que les deux puissent travailler ensemble », a ajouté DSK. L’ancien président du [...]

Lire la suite

Dr Sékou Koureissy : «la prévention des conflits doit être une matière fondamentale»

10.11.2017 by Mady Bangoura Du 3 au 5 novembre dernier, s’est tenue à Marrakech la 10e édition du Forum mondial sur la gouvernance intitulé ‘‘World policy conference’’. Une rencontre à laquelle le directeur exécutif d’African Crisis Group a pris part, avec d’autres leaders, au nom de la société civile africaine. Ce, pour concevoir sur un mécanisme qui permet à la société civile africaine, regroupée en synergie, de s’impliquer dans la résolution des conflits, la gestion des crises, la lutte contre le terrorisme et toutes autres formes de violences. De retour au pays, Dr Sékou Koureissy Condé s’est évertué à faire la restitution des travaux de ce Forum mondial auquel African crisis group a été associé pour représenter la société civile africaine. L’ancien ministre de la Sécurité et ancien médiateur de la République a organisé une conférence à cet effet, à l’Université Général Lansana Conté de Sonfonia. « Nous avons dressé [...]

Lire la suite

トタルCEO、イラン事業継続に意欲 米の制裁検討でも

10.11.17 Par Nikkei フランス石油大手トタルのパトリック・プヤンネ最高経営責任者(CEO)は、米国が再び経済制裁を科す可能性があるイランでの大規模ガス田事業について「法を順守しつつ、続けたいと思っている」と意欲的な姿勢を示した。イランへの投資については再び不透明感が漂うなか、トタルの判断は日本など外資企業に影響を与えそうだ。  仏国際関係研究所がこのほどモロッコのマラケシュで開いた「世界政策会議」で、日本経済新聞の取材…

Université Sonfonia : Dr Koureissy Condé appelle les étudiants à lire la différence pour résoudre les conflits

9.11.2017 by Mamadou Alpha Assia Baldé De retour de Marrakech (au Maroc) où il a participé à la 10ème édition du forum intitulé « World Policy Conférence » qui s’est déroulée du 03 au 05 novembre, le Directeur exécutif d’African Crisis Group, Docteur Sékou Kouréissy Condé a animé une conférence de restitution ce jeudi, 9 novembre 2017, à l’université Sonfonia, rapporte un reporter de Guineematin.com qui a assisté à la conférence. D’entrée, le conférencier a rappelé que lors de cette rencontre de Marrakech, la part de la société civile africaine était « comment prévenir les conflits et préserver la sécurité humaine ». Selon Dr. Sékou Kouréissy Condé, le but visé par cette problématique est de pousser la réflexion et de sensibiliser les acteurs sur cette question universelle. Pour le Directeur exécutif d’African Crisis Group, la rencontre au royaume chérifien s’inscrivait dans le cadre de la conception d’un mécanisme qui leur [...]

Lire la suite

Ce que cache le retour médiatique de Dominique Strauss-Kahn

9.11.2017 by challenges.fr En deux interventions, d’abord au CESE puis à la World Policy Conference de Marrakech, l’ancien directeur du FMI a soufflé le chaud et le froid sur le début de quinquennat d’Emmanuel Macron. Une manière de revenir au centre du jeu politique? Ses proches jurent qu’il n’est pas intéressé. À quoi joue Dominique Strauss-Kahn ? L’ancien directeur du FMI qui se cantonnait au rôle d’expert « économique » depuis son explosion en plein vol au Sofitel de New York en mai 2011, vient de marquer la rentrée politique de son empreinte avec deux interventions millimétrées, d’abord au CESE début octobre pour une cérémonie en l’hommage de l’ancienne sénatrice socialiste décédée Nicole Bricq, et ce week-end à Marrakech en marge de la World Policy Conference où il a estimé qu’ »il était temps que le PS disparaisse ». Celui qui fut un temps le grand favori de l’élection présidentielle de 2012 en a [...]

Lire la suite

Gabon VP: Morocco’s African Policy ‘Bold and Decisive Move’ Towards Global Economic Equity

09.11.17 Par Morocco World News Rabat – High level international delegations have started their debates on Africa’s economic potential at the MEDays International Forum. “Morocco‘s new vision for Africa is a bold and decisive move towards more balanced North-South partnership relations,” said Gabonese Vice President Pierre-Calver Maganga Moussavou on Wednesday at the opening ceremony of the 10th MEDays Forum held November 8 to 11 in Tangier. “Since his accession to the throne, King Mohammed VI has made Africa a priority in the Kingdom’s diplomacy,” Moussavou noted. “Morocco has a clear vision in terms of human development and transfer of expertise and skills, according to a win-win logic,” the Gabonese official said. The event came a week after King Mohammed VI’s speech dedicated to the continent at the 10th World Policy Conference, which kicked off in Marrakech on Friday, November 3. The monarch gave further proof that Africa has become central [...]

Lire la suite

Védrine : Je ne pense pas que Trump soit une simple parenthèse, et je n’écarte pas sa réélection

9.11.17 Par Michel Touma Le bilan de la première année du mandat du président Donald Trump a été au centre d’un débat sortant des sentiers battus, lors des travaux de la 10e édition de la conférence sur la gouvernance mondiale (World Policy Conference, WPC) qui s’est tenue à Marrakech, à l’initiative de l’Institut français des relations internationales (IFRI, basée à Paris), sous l’impulsion du fondateur et directeur de l’IFRI et de la WPC, Thierry de Montbrial. Des intervenants de renommée internationale, d’horizons très diversifiés, se sont prononcés sur ce bilan, exposant des perceptions plus nuancées et peu reflétées dans la grande presse ou les médias traditionnels. L’ancien ambassadeur US en République fédérale d’Allemagne et ancien secrétaire d’État adjoint pour les Affaires européennes et canadiennes, Richard Burt, relève ainsi qu’il ressort des échos que l’on reçoit de Washington qu’il existe une impression dans certains milieux que Trump « est président depuis [...]

Lire la suite

Le banquier qui a ‘signé tous les billets en euros’ dit que le concept derrière le bitcoin est un ‘progrès extraordinaire’

9.11.2017 by Marie-Catherine Beuth Alors que le bitcoin n’en finit pas d’atteindre des sommets — 7900 dollars effleurés mercredi 7 novembre 2017 — les banquiers redoublent de prudence sur la crypto-monnaie. Dans un entretien au quotidien suisse Le Temps, l’ancien président de la Banque centrale européenne, Jean-Claude Trichet, affirme que « ce n’est pas une monnaie ». Jean-Claude Trichet explique: « Les monnaies sont des instruments de compte, d’échange et de conservation de la valeur. Le bitcoin peut être un instrument de compte et d’échange, mais pas de conservation de valeur, il n’y a qu’à voir les variations des prix, c’est un instrument de spéculation. Pourquoi pas, mais alors ce n’est pas une monnaie. Une monnaie méritant ce nom doit être sous la garde d’une institution qui assure le contrôle de son émission et qui se sent responsable de sa crédibilité. J’ai signé tous les billets de banque en euros, j’ai tendance à [...]

Lire la suite

MAROC: L’AMCI ET L’AFD COMPTENT RENFORCER LEUR PARTENARIAT POUR UNE AFRIQUE ÉMERGENTE

9.11.17 Par Le 360 #Maroc : L’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) et l’Agence française de développement (AFD) comptent consolider leurs partenariats. Objectifs, contribuer à l’émergence de l’Afrique. Dans le sillage de la politique royale visant le développement durable du continent africain, l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) consolide ses partenariats avec des institutions de renom (ONU, JICA, AFD, etc.) pour contribuer à l’émergence de l’Afrique. C’est dans cette optique, que s’est inscrite la rencontre entre Mohamed Methqal, Ambassadeur directeur général de l ‘AMCI, et Rémy Rioux, Directeur général de l’Agence française de développement (AFD), en marge de la World Policy Conference, visant à renforcer la coopération bilatérale aþn de contribuer à l’émergence de l’Afrique. Les activités de l’AMCI en Afrique ont été présentées au directeur général de l’AFD, notamment au niveau des volets de formation du capital humain et de la réalisation des projets de développement. En saluant le [...]

Lire la suite